Psychologue du Travail de formation, ma jeune carrière s’est articulée autour de deux temps forts qui sont le recrutement et le conseil en évolution professionnelle.

Mais au-delà de mon bagage académique et de mon curriculum, je considère que ce sont des événements qui m’ont fait grandir.

J’ai été en position de recruteur, aussi bien en tant que consultant qu’au sein d’un service RH. J’ai savouré de belles réussites mais j’ai également supporté quelques insuccès. Dès lors, j’ai pu prendre du recul sur ma fonction, sur ma manière de l’appréhender, sur son utilité et sur ses limites.

J’ai été en position de formateur. J’ai pu animer des sessions comme concevoir mes propres modules et supports. Cela a confirmé mon envie de transmettre et de recevoir. Ces personnes que j’ai eues la chance de former, elles m’ont formé en retour et de façon continue. Elles m’ont souvent sorti de ma zone de confort, leurs réactions à vif et leurs remarques constructives ont été mon meilleur outil de progression.

J’ai été en position de conseiller/consultant sur un volet très large qu’est l’emploi et le développement professionnel. J’ai accompagné et je conseille encore au quotidien des personnes qui ont besoin de se repositionner, d’analyser le marché, de s’engager dans un projet de formation ou de mobilité (interne comme externe), de définir une stratégie de recherche d’emploi ou de carrière.

D’abord polyvalent, j’ai pu travailler avec toutes les catégories socioprofessionnelles pour finalement me focaliser sur les cadres et les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur.

Toutes ces personnes, je les écoute et avant tout, je les comprends. Les craintes, les doutes mais aussi l’énergie et l’enthousiasme qu’elles partagent avec moi, tous ces ressentis ne me sont pas étrangers.

J’ai été un recruteur. J’ai été et suis encore un conseiller. Mais j’ai surtout été un candidat qui stresse avant un entretien, un salarié en questionnement qui avait l’impression de ne plus avancer, un demandeur d’emploi tiraillé entre l’envie d’explorer de nouvelles voies et le souhait de reprendre très vite une activité, une personne animée par un besoin de défi et d’indépendance, qui s’est lancée dans un projet de création de micro-entreprise pour finalement l’interrompre.  

J’ai accepté des missions sous différentes formes contractuelles et conventionnelles : stages non-rémunérés, CDD, Contrat de Travail Temporaire, CDI (dont un qui fut long et dur à décrocher). J’ai souvent été félicité pour mon professionnalisme mais j’ai également été remercié par un employeur avant la fin d’une période d’essai. J’ai collaboré avec des acteurs de l’emploi puis me suis retrouvé face à eux en tant que bénéficiaire suite à un licenciement pour motif économique.

Ces événements, tout le monde peut les vivre. Pour ma part, j’estime qu’ils m’ont tout autant apporté que mon diplôme ou que mes missions quotidiennes. Si l’on détient les bonnes clés, ces péripéties nous font grandir.

Que l’on soit jeune diplômé, expérimenté, autodidacte, fâché avec les études ou blindé de diplômes, tous les individus qui connaissent une belle carrière ou un parcours professionnel assidu ont un point en commun : leur capacité à rebondir et à s’adapter.

J’ai créé ce blog pour partager ma vision et mes astuces. J’espère que son contenu vous sera bénéfique. Et comme ce sont vos remarques et partages d’expériences qui me permettent de faire évoluer mes contenus, je vous invite à commenter.

Amicalement,

Geoffrey